Maryse Condé (français)

Maryse Condé devoile son coeur: cette écrivaine guadeloupéenne qui a déjà produit plus de 20 romans, 5 pièces de théâtre et plusieurs recueils d’essais critiques, a donné cet entretien en juin, 2002, à New York City. Elle parle de son enfance, de sa passion dans l’honnêté, de sa compassion pour les femmes, de son amour de famille et de son respect pour l’art d’écrire. Elle décrit ses expériences avec le racisme en France et aux Etats-Unis et la controverse suscitée par ses livres, et elle présente le premier chapître de son livre, “Le Coeur à rire et à pleurer.” (Visionnez un extrait du DVD ci-dessous.)

DVD: Maryse Condé dévoile son coeur
Détails: en français ou en anglais-voiceover, ou en français avec des sous-tîtres en anglais, 50 minutes, avec guide d’enseignement

Pour commander le DVD de Condé, Choisissez le bouton “Add to Cart” à droite de cet écran pour commencer le processes de commander avec PayPal. Suivez les instructions de PayPal, y incluant votre adresse de poste et votre code postal.

Extrait: J‘ai toujours pensé qu’écrire, c’est quelque part dire la vérité. Dire ce qu’on pense sur les gens, sur les problèmes politiques, sur les problèmes sociaux, sur les siens, sur les autres. Sur soi-même aussi. Donc, finalement, je pense, et je l’ai appris très tôt, que dire la vérité ne plaît pas à tout le monde. Il y a un proverbe qui dit « Toute vérité n’est pas bonne à dire. » Donc, quand vous essayez de dire la vérité, de dépeindre les choses et les êtres comme vous les voyez, évidemment vous êtes amené à choquer, à déplaire; donc depuis mon premier roman, Hérémakhonon, j’ai eu des problèmes avec le publique.

Surtout pour un Antillais se connaître est très difficile. On nous a d’abord dit, “vous êtes des enfants de l’Europe, vous devez imiter les Européens, imiter les Français surtout,” dans mon cas. Nous avons vu que c’était absolument faux, impossible. Et qu’en fait nous appartenions à une race dont l’origine était en Afrique. Alors on s’est dit, on est des Africains. Finalement, il faut comprendre et accepter que l’être que l’on est est un petit peu différent de toutes ces images qui sont précises, de toutes ces catégories établies d’avance, et qu’un individu, c’est un peu un rêve, un peu une libérté d’être, un peu une façon d’accommoder à la fois des choses que l’on attend, qui sont peut-être la tradition et puis une grosse part d’innovation, de nouveauté. Donc je pense que c’est un travail très difficle d’arriver à savoir qui on est.

Commentaires: “Visionner les vidéos de Maryse Condé et Raphaël Confiant a aidé mes étudiants à rendre les Antilles françaises réelles et vivantes. La division de la vidéo de Condé en parties distinctes signifie que je pourrais aisément les introduire dans mes conférences. Les étudiants ont apprécié apprendre davantage sur cet impressionnant auteur et ils ont grandement bénéficié de ses pensées au divers sujets présentés.”
Bonnie Thomas, professeur en Langages et Etudes européennes, Université d’Australie de l’Ouest

“Je voulais vous faire savoir à quel point j’ai apprécié le programme du DVD: “Maryse Condé Dévoile son coeur”. La conversation filmée entre Condé et vous-même était un magnifique duo entre deux femmes intelligentes – une blanche et une noire – sans aucune trace de cynisme d’antipathie raciale ou d’hypocrisie que certains pourraient laisser transparaître lors d’interviews avec des personnes issues de communautés multi-raciales. En tant qu’américaine des Etats-Unis, témoin de l’enlisement racial dans ce pays, j’ai trouvé que votre présentation apporte un regard de normalité aux problèmes de race et de classe qui sont explorés d’une manière si sensible dans l’oeuvre de Condé.”
Felicia Furman, productrice de film, créatrice de http://www.sharedhistory.org

“J’ai aimé cette vidéo parce que la sonorité de la voix de Maryse Condé me plaît, mais aussi parce qu’elle a bien articulé certains éléments essentiels dans le processus difficile de devenir écrivain. Elle a insisté sur le courage qu’exige l’expression littéraire et aussi sur l’importance de trouver sa propre voix à soi et de créer son identité individuelle. J’aime son ouverture à l’inspiration du voyage et au littérature mondiale, à l’écriture de Mishima aussi bien qu’à celle d’Emily Brontë. Dans ce DVD, nous avons la présence d’un être humain qui est curieux, ouvert, intelligent et généreux et qui nous offre des aperçus de sa façon de transformer en fiction ses inspirations et idées.”
Robert H. McCormick, Jr., Professeur en Littérature et composition d’anglais, Franklin College Switzerland, Lugano, Switzerland

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s